Un chien andalou

Un chien andalou

  • Short film
  • Experimental

Le Film • France, • 1929

Inspiré des rêves de Buñuel et Dali ce film est une ôde à la liberté artistique et propose l‘une des plus belles images de cinéma. Un chef d’œuvre absolu.

Un balcon dans la nuit. Un homme aiguise son rasoir près du balcon. L'homme regarde le ciel au travers des vitres et rêve éveillé : un léger nuage avançant vers la lune qui est dans son plein. Puis une tête de jeune fille, les yeux grands ouverts. Vers l'un des yeux s'avance la lame d'un rasoir. Le léger nuage passe maintenant devant la lune. La lame de rasoir traverse l'oeil de la jeune fille en le sectionnant...

Durée

16‘

  • VO
  • ø
  • -12 / 12A / PG-13
De Luis Buñuel
Avec Pierre Batcheff, Simone Mareuil, Luis Buñuel, Salvador Dali
Pays France,
Année 1929
Version (V.O.) fr
Genre Experimental
Couleur N/B

Scénario Luis Buñuel, Salvador Dali
Photographie Albert Duverger
Montage Luis Buñuel
Musique Richard Wagner, Vicente Alvarez
Décor Pierre Schild
Production Luis Buñuel

Contact distribution Christophe Calmels, Films Sans Frontières, Head of sales / Directeur des Ventes, FR
Distributeur international Films Sans Frontières
Distributeur Français Films Sans Frontières

Carrière du Film (Film career)

Issu d'une famille bourgeoise, Luis Bunuel fait ses classes dans un collège jésuite. Après des études de sciences à Madrid, il gagne Paris en 1925 et fraye avec les premiers surréalistes. Avant de retourner dans son pays pendant la durée de la guerre civile (1936-1939), Luis Bunuel a le temps de réaliser deux courts-métrages qui lui vaudront les louanges de Man Ray et d'André Breton: Un chien andalou (1928), dans lequel il brise les standards encore récents de la création cinématographique ; et L'âge d'or (1930), véritable pamphlet anticlérical qui donne le ton de son oeuvre à venir. Envoyé ensuite en mission spéciale au Etats-Unis par le gouvernement républicain, Bunuel traîne ses guêtres à New York dans différents jobs pour subvenir à ses besoins. En 1947, il rejoint la ville qui deviendra son fief: Mexico. Il y tourne Gran casino (1947) et surtout Los olvidados (Les réprouvés, 1950) avec lequel il signe un retour triomphal en Europe lors du Festival de Cannes. Il continue néanmoins de s'opposer au régime franquiste et refuse d'aller travailler en Espagne. La France, elle, veut de lui et il surfe sur la vague du Nouveau Roman en adaptant Cela s'appelle l'aurore d'Emmanuel Roblès. En 1961, il feint d'accepter la censure de Franco en réalisant Viridiana; le film fait scandale lors de sa présentation au festival de Cannes mais obtient la palme d'or. Une fois encore, Bunuel y dénonce la préséance de la morale chrétienne sur la société occidentale et fustige le conformisme des bourgeois comme il le fera plus tard dans Le charme discret de la bourgeoisie, 1972. Censurée en Espagne, Viridiana connaît un franc succès en Europe. C'est, pour Bunuel, le temps de la maturité au cours duquel s'épanouissent toutes les facettes d'une vision du monde subversive et ravageuse; temps où l'artiste laisse libre court à l'expression de son insolence, de son irrévérence et de ses fantasmes. Avec Belle de jour (1966) et Tristana(1969), il donne à Catherine Deneuve deux rôles qui propulsent la jeune comédienne en haut de l'affiche. Les plus grands comédiens se le disputent: Jeanne Moreau pour Le journal d'une femme de chambre (1963); Delphine Seyrig et Michel Piccoli pour La voie lactée (1969), Monica Vitti pour Le fantôme de la liberté. Tous rejoignent le public dans une fascination pour cet homme affranchi de toutes modes qui empoigne la liberté et renvoie dos à dos toutes les hypocrisies. Il clôt son oeuvre cinématographique en adaptant, avec son fidèle scénariste Jean-Claude Carrière, La femme et le pantin de Pierre Louÿs qui sortira en 1977 sous le titre énigmatique de Cet obscur objet du désir.

Les projections

15

16

17

18

19

20

21

22

23

21 novembre 2019 22:00 > 22:31 Maison de la Culture d'Amiens

Petit théâtre

Le(s) même(s) jour(s)

21 novembre 2019

10:00

Groupe Medvekine de Sochaux 2 21 novembre 2019 10:00 > 11:15 Bibliothèque Louis Aragon

10:00

Carmen y Lola 106‘

Carmen se marie comme tout le monde. Lola, elle, aime les graffitis, le lycée et les filles. Comment être soi face au poids de la tradition gitane ?

21 novembre 2019 10:00 > 12:01 Maison de la Culture d'Amiens

12:15

Le village ep.7 et 8 21 novembre 2019 12:15 > 13:59 Maison de la Culture d'Amiens

12:30

J’ai perdu mon corps 81‘

//

21 novembre 2019 12:30 > 13:50 Ciné St leu

13:45

Le Dernier Loup 118‘
Invité • Annaud Jean-Jacques

**Projection en 3D** - Envoyé en Mongolie, Chen va découvrir la liberté, les steppes et sa créature sacrée, le loup.

21 novembre 2019 13:45 > 16:28 Gaumont

14:00

Même la pluie 104‘

La Bolivie, lieu du tournage à moindre coût d’un film sur l'asservissement des Indiens va être le théâtre d'une déflagration et l'Histoire va se répéter.

21 novembre 2019 14:00 > 15:59 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

Compétition courts-métrages 3 : comédie 21 novembre 2019 14:15 > 15:38 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

La Robe 25‘

En réalisant un documentaire sur la profession d’avocat, Pierre est interpelé par Jeanne alors qu’elle s’apprête à plaider son premier procès aux Assises.

21 novembre 2019 14:15 > 14:55 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

Les Pastèques du Cheikh 23‘

Imam respecté, Tahar accepte de prier sur la dépouille d’une femme inconnue, mais son jeune sous-fifre machiavélique précipitera la perte de son pouvoir.

21 novembre 2019 14:15 > 14:53 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

Ma dame au camélia 15‘
Invité • Montoute Edouard

Patrice, comédien métis, s’impose à l’audition de La Dame au camélia. Parmi les jolies prétendantes, il aura beaucoup de mal à«légitimer» sa présence.

21 novembre 2019 14:15 > 15:10 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

La Chrysalide 18‘
Invité • Landecy Lily

Deux soeurs s’affrontent pour une compétition de patinage artistique. L’épuisement mental et physique mèneront Lucie à bout.

21 novembre 2019 14:15 > 15:13 Maison de la Culture d'Amiens

14:30

Nul homme n’est une île 96‘

À la rencontre d’êtres œuvrant à contre-courant des modèles dominants et inventant des espaces libres, d’entraide et de partage…

21 novembre 2019 14:30 > 16:21 Ciné St leu

15:00

Je t’aime…moi non plus : les critiques 21 novembre 2019 15:00 > 17:30 Bibliothèque Louis Aragon

16:00

Six portraits XL : Léon et Guillaume 104‘

Pour ces premiers portraits, Alain Cavalier, cinéaste poète, nous offre des moments de cinéma rares, intimes et profonds avec un cordonnier et un boulanger.

21 novembre 2019 16:00 > 17:59 Maison de la Culture d'Amiens

16:15

Collectif des cinéastes non alignées 1 21 novembre 2019 16:15 > 18:00 Maison de la Culture d'Amiens

16:15

Retrouver Oulad Moumen 52‘
Invité • Izza Génini

Venus du monde entier, les enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants de Youssef et Habiba découvrent leur famille dans un village du Maroc.

21 novembre 2019 16:15 > 17:45 Maison de la Culture d'Amiens

16:15

Tournés vers La Mecque 52‘
Invité • Mariette Monpierre

Ils ont embrassé la religion musulmane, et de ce fait ils constituent une minorité – à peine 1 % de la population – dans leur île.

21 novembre 2019 16:15 > 17:47 Maison de la Culture d'Amiens

16:45

Sortilège 120‘

Un soldat s’enfuit. Une femme enceinte disparaît. Le réalisateur nous entraîne dans une mise en scène brillante au coeur de la forêt sauvage.

21 novembre 2019 16:45 > 18:36 Gaumont

18:00

Soleil Ô 98‘

La douce France des années 70 n’est pas à la hauteur de sa réputation. Med Hondo le rappelle avec vigueur dans un pamphlet, pas toujours tendre.

21 novembre 2019 18:00 > 19:53 Maison de la Culture d'Amiens

18:15

Sur les traces de Mamani Abdoulaye 63‘

La réalisatrice se souvient de son père, poète, militant syndical, exilé politique. Elle veut restituer sa mémoire inséparable de l’identité du pays.

21 novembre 2019 18:15 > 19:33 Maison de la Culture d'Amiens

18:30

Tu mourras à 20 ans 105‘

Pourquoi s’excuser avant d’avoir commis une faute ? Une invitation à la liberté et à l’amour.

21 novembre 2019 18:30 > 20:30 Ciné St leu

19:45

La Guerre du feu 98‘
Invité • Annaud Jean-Jacques

Âge de pierre. L'homme sait conserver le feu mais pas le fabriquer. trois guerriers, partent à sa recherche affrontant le froid, les fauves et des cannibales.

21 novembre 2019 19:45 > 21:43 Gaumont

20:30

Zero Impunity 95‘
Invité • Clément Chautant

Lors des affrontements le déchaînement de violence est aussi sexuel. Ce film veut susciter un sursaut des consciences et un mouvement citoyen mondial.

21 novembre 2019 20:30 > 22:50 Ciné St leu

21:45

Masterclass – Jean-Jacques Annaud 21 novembre 2019 21:45 > 23:45 Gaumont

22:00

L’avant garde de Buñuel 21 novembre 2019 22:00 > 23:20 Maison de la Culture d'Amiens

22:00

L’Âge d’or 63‘

La force du désir éprouvé par un couple bouscule et renverse l'ordre social. Scénario de Buñuel et Dalí, ce sommet du surréalisme fut interdit de 1930 à 1981.

21 novembre 2019 22:00 > 23:18 Maison de la Culture d'Amiens

22:00

Un chien andalou 16‘

Inspiré des rêves de Buñuel et Dali ce film est une ôde à la liberté artistique et propose l‘une des plus belles images de cinéma. Un chef d’œuvre absolu.

21 novembre 2019 22:00 > 22:31 Maison de la Culture d'Amiens

22:15

Une mère incroyable 95‘

La vie de Silvia s’écroule quand sa mère tombe gravement malade. Elle plonge dans une histoire d’amour, la première depuis des années.

21 novembre 2019 22:15 > 24:05 Maison de la Culture d'Amiens

Tous les films de Luis Buñuel, surréaliste

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!