Exposition

Complicité : Frida et Diego

35 photographies en noir et blanc du couple pris par des anonymes ou des photographes reconnus, comme Hugo Brehme, Agustín V. Casasola, Nacho López, Lucienne Bloch ou Tina Modotti.

 

Complicités veut témoigner de l’extrême proximité du couple d’artistes emblématiques de l’art moderne mexicain, Frida Kahlo et Diego Rivera, dans le contexte social, politique et culturel du Mexique de la première moitié du XXème siècle. Des clichés pris par des anonymes ou des photographes reconnus, comme Hugo Brehme, Agustín V. Casasola, Nacho López, Lucienne Bloch ou Tina Modotti, à des moments clés de leurs vies mouvementées, retracent leur engagement politique et leurs aspirations artistiques. Les premières images de l’exposition illustrent un des moments historiques les plus importants du Mexique, celui de la Révolution de 1910.

En 1922, Diego Rivera peint la fresque La création à l’École Nationale Préparatoire et rencontre Frida Kahlo. Il est alors de retour d’un séjour prolongé en Europe et confirme dès ces années sa présence comme figure majeure du  mouvement muraliste mexicain.

Nourris par une même tradition, unis dans leur engagement visant à faire de l’art un moyen de transformation sociale, le parcours de Frida et Diego mêle activités publiques communes et processus créatifs forts distincts. Leur relation amoureuse vient se confirmer alors qu’ils s’engagent dans une vie quotidienne étroitement partagée. La recherche d’une esthétique fondée sur l’identité nationale mexicaine, leur passion pour l’art précolombien et les formes de créativité populaire, leur activisme dans l’enseignement, leurs amis communs, sont autant d’éléments qui construisent les complicités tout au long d’une vie conjointe.