Color’ado

Color’ado : un parfum de western ? Pourquoi pas ?

Des couleurs, des pinceaux, des ciseaux, des canyons, des crayons… ? Pourquoi pas ? Le 25e Color’ado réunira, cette année, une trentaine de jeunes de tous âges pour partager un atelier de découverte du cinéma d’animation au cœur du Festival international du film d’Amiens.

Le temps d’une semaine, les jeunes volontaires de différents établissements scolaires, accompagnés de leurs professeurs, mettront en œuvre un projet de film d’animation qui verra sa concrétisation lors d’une projection publique au petit théâtre de la Maison de la Culture d’Amiens.

Partager un projet coopératif, s’associer à d’autres jeunes issus d’un horizon différent ou d’âge différent du sien pour produire ensemble une réalisation filmique : idées, personnages, décors, sons… bricoler comme aux débuts du cinéma pour donner à voir, un bien bel enjeu proposé par le FIFAM.

Découvrir, écrire, dessiner, découper, bruiter, enregistrer, mettre en sons… Toutes les étapes d’une création collective, coopérative pour partager ensemble sa vision du festival du film. « Tisser les mondes » tel est le thème principal du festival. Au travers de cette réalisation concrète avec tout ce que cela comporte d’efforts, de réflexions, de rencontres, de discussions, de conception en images et en sons, les jeunes nous proposeront leur vision du cinéma présenté au festival.

Pour explorer et s’approprier les thèmes et événements du festival, encadrés par Bertrand Blandin et Romain Mater de La Fabrique d’images, la réalisation sera induite ou amorcée par diverses formes comme un conte venu de l’Océan indien, une bande son, les droits civiques en lien avec la venue du jazzman Archie Shepp pour ouvrir la créativité et le champ des possibles. Tous imagineront des images en dessinant, découpant, assemblant au rythme de 12 images par seconde et tous vivront la création sonore.

En immersion dans le festival pendant leurs deux derniers jours de production, sous les projecteurs, les jeunes créateurs pourront rencontrer et interagir avec les acteurs, jurys, invités du festival… au gré des visites !

Nourri de tous ces échanges, expérimentations ou rencontres leur film d’animation sera projeté pour le public du festival. Soyez nombreux, le samedi 18 novembre, à venir découvrir et encourager la création de ces jeunes explorateurs du cinématographe, peut-être futurs artistes de cinéma, qui sait.

« Tisser des liens » telle pourrait être la devise du 25e Color’ado.