Jurys

Le jury longs-métrages

Passionnée de théâtre et de lettres, une jeune Montréalaise découvre Paris. Cover-girl pour Elle et Vogue, elle suit des cours d’art et de danse, hante la cinémathèque et fréquente la bande des Cahiers du cinéma : Godard, Doniol-Valcroze, Truffaut… Ils feront d’elle une icône de la Nouvelle Vague.

À vingt ans, la voici aux côtés de Gérard Philipe dans Les Liaisons dangereuses de Vadim, tandis que Le Bel Âge de Pierre Kast, son pygmalion, révèle sa beauté. À Louis Malle, qui l’emploie en 1963 dans Le Feu follet, elle donnera aussi une fille.

Les années passent : Alexandra Stewart encaisse avec bon cœur les réprimandes de Simone Signoret et les coups de gueule d’Otto Preminger. Elle s’offre à l’objectif de Chris Marker, dépanne son ami John Huston, discute bons plats avec Chabrol, donne la réplique à Warren Beatty, passe des kilims en fraude pur Noureev, s’éclipse des plateaux pour assister à une corrida. Car jamais l’actrice n’oublie de vivre, elle qui donnerait sa carrière pour un cheval. Télévision, théâtre, tauromachie : la “pas compliquée du tout” Alexandra Stewart brouille les pistes avec talent. Et n’allez pas faire dire à cette épicurienne que le cinéma est plus important que la vie !

Mon bel âge (édition l’Archipel)

Alexandra
Stewart

Comédienne

Michel Ange
Quay

Réalisateur

Michelange Quay est un scénariste et réalisateur de nationalité américaine d’origine haïtienne.

Il a réalisé plusieurs courts métrages en Haïti, parmi lesquels L’Évangile du cochon créole qui a été présenté en compétition officielle à Cannes en 2004 et a remporté les prix du meilleur court métrage à Milan, Sao Paulo, Stockholm, Rio de Janeiro ainsi que le Léopoard d’Or au Festival de Locarno. Son premier long métrage de fiction, Mange, ceci est mon corps (2007), a été soutenu par le Fonds d’aide au scenario d’Amiens et a été sélectionné dans de nombreux festivals dont Sundance, Toronto, New Director/New Films, Seattle, Rotterdam et a été primé au Festival du film de Miami.

Michelange Quay est un innovateur de la tendance musicale électrovaudou, la rencontre entre les rythmes ancestraux haïtiens et la musique moderne électronique. Il pratique également l’hypnose qu’il utilise notamment pour aider les artistes à surmonter les obstacles de la créativité.

Originaire de Montpellier, Carole Solive écrit, produit pour la Télévision et pour le Cinéma, dirige et crée de nombreuses séries télévisées, des réalisations télévisuelles en direct, des courts et des longs métrages présents sur les plus importants marchés et festivals. Ses productions les plus importantes sont:

 

– Pierre et le Loup en animation 3D CANAL+ récompensé par un 7 d’or

– documentaires sur Arruza, Manolete, Dominguin, Curro Romero, El Juli, Juan Bautista

– Les Champions d’Olympie feuilleton documentaire ARTE diffusé dans 165 pays

– Rabah Ameur Zaïmèche Bled Number One Llng métrage tourné en Algérie, récompensé au Festival de Cannes Un Certain regard Prix de la Jeunesse.

– Christian Poveda La Vida Loca Documentaire long métrage tourné au Salvador sélectionné au Festival de San Sebastian dans la section Horizontes Latinos et primé au Festival del Nuevo Cine Latino Americano à Cuba Prix de la Mémoire

– Ali Samadi Ahadi, Le Printemps de Téhéran – Révolution 2.0 Documentaire long métrage animation nominé pour le Grand Prix du Jury à Sundance

– Gianfranco Rosi Sacro Gra Documentaire long métrage tourné à Rome Lion d’Or à Venise et Giralda de Plata à Sevilla en 2013

– Emilio Maillé La Maquina Loca Documentaire long métrage nominé aux Grammy Awards

– François Marthouret L’hypothèse du désert long métrage fiction en développement adaptation et dialogues Gilles Taurand.

– Eddie Pons Flamen’comic une série de courts métrages animation

– Emilio Maillé Les poètes du ciel Documentaire long métrage actuellement en tournage

Carole
Solive

Productrice

Pascal
Monteil

Artiste

Nourries par ses nombreux séjours en Asie et en Orient (Bangladesh, Inde, Iran, Japon, Turquie…), les œuvres de l’artiste-plasticien Pascal Monteil révèlent la rencontre de mondes pluriels, de perceptions et de modes de representation multiples.
A partir de plusieurs milliers de fragments photographiques et picturaux, et depuis peu dans des tableaux textiles il révèle des mondes oubliés, des mondes aperçus dans des rêves très anciens. Adepte du temps long – une à deux années peuvent lui être nécessaires pour réaliser une œuvre. Leurs titres – L’Incendie de l’Âme, Je ne reconnais plus le Soleil, N’importe où, n’importe où hors du monde! Llanto por la Monja Gitana…-  sont autant d’invitations à un lointain voyage intérieur.
Les œuvres de Pascal Monteil sont régulièrement présentées au public, dont récemment au National Museum of India (Delhi), au Centro Federico Garcia Lorca (Grenade, Espagne), au Musée Cognacq-Jay dans le cadre de la Carte Blanche à Christian Lacroix (Paris) ou encore cette année à l’occasion de sa première exposition monographique en France au Centre d’Art du Roi René – Château de Tarascon.

Le jury documentaires

Né au Maroc en 1966, il a étudié à l’Institut de cinéma de l’université de Lille et à l’INSAS de Bruxelles où il obtient un diplôme en réalisation en 1994, et un Master cinéma à Paris 8. Puis il réalise plusieurs courts métrages dont Là-bas si j’y suis (documentaire, 1993),  L’Ère du soupçon (fiction, 1994), Quand le soleil fait tomber les moineaux (1999), moyen métrage sélectionné à Montpellier et primé dans de nombreux festivals. En 2005, il passe au long métrage avec Tinja (Le Testament), sélectionné à Locarno, Tribeca, Marrakech, Amiens avant de sortir sur les écrans français la même année et au Maroc en 2006. Le Veau d’or est son dernier film sorti en salle en décembre 2015. Il travaille actuellement au développement de sa prochaine fiction longue : Dieu reconnaîtra les siens. Il est aussi scénariste et consultant en scénario.

Hassan
Legzouli

Réalisateur

Annie
Morvan

Livre

Annie Morvan a été directrice de collection aux éditions Actes Sud. Depuis 1990 elle est éditrice responsable de la littérature hispano américaine aux Editions du Seuil.
Co-fondatrice des Assistes de la Traduction en Arles, elle a traduit en français de nombreux auteurs latino-américains et une grande partie de l’œuvre de Gabriel García Márquez.

Elle a vécu à Cuba, en Uruguay et en Argentine.

Milena Espinal est fondatrice ​et directrice ​de l’association Camera Lucida dans le Luberon, qui propose une programmation foisonnante de documentaires de creation, films d’animation, ateliers et rencontres scientifiques variées.

Née en Colombie, Milena a collaboré à Medio de Contencion Producciones, société de production colombienne qui a notamment produit des films de Manuel Ruiz, Hector Ulloque et Nicolas Rincon Guille.

Milena
Espinal

Exploitante

Le jury courts-métrages

Groupe Canal Plus, Directeur des chaînes CINE+ Classic, Club, & Famiz

Né en 1963, après une Maîtrise en Sciences et techniques en Audiovisuel et Télécommunications et un DESS de Gestion de la télévision et des télécommunications à l’Université Paris-Dauphine, Bruno Deloye débute sa carrière comme adjoint au Directeur du développement de Région Câble (filiale de la Générale des eaux) 1989-1995, il lance en particuliers la première chaîne de Pay per view en France en 1991. Il rejoint le groupe MCM-Euromusique pour prendre en charge la création et le lancement de Muzzik, la 1 ère chaîne de télévision dédiée au monde du Classique et du Jazz, où il occupe les fonctions de directeur de l’antenne et des programmes. En 2000, il rejoint Multhématiques ( Groupe Canal Plus ), où il occupe successivement les fonctions de directeur de Cinéclassic en France, Italie et Espagne, avant de mettre en place la nouvelle offre thématique Ciné + Club, Classic,  et Famiz en septembre 2002, depuis il occupe la fonction de Directeur des chaînes Ciné + Club dédiée au cinéma d’auteur, Classic & Star dédiées au cinéma de répertoire et Famiz, il est par ailleurs membre de la commission du Patrimoine Cinématographique du CNC en tant que personnalité qualifiée. Il a par ailleurs été Juré de différents festivals de par le monde. Dans le cadre de ses activités au sein de Ciné + il a depuis 10 ans participé à la coproduction de plus de 800 documentaires sur le cinéma.

Bruno
Deloye

Ciné +

Brigitte
Aknin

Après avoir dirigé et animé deux salles de cinéma à Paris L’Escurial et le Max Linder, Brigitte Aknin n’a eu de cesse de  mettre en relation le cinéma avec les spectateurs en créant différentes manifestations et associations dont notamment les « Week end cinéma de Canal+» et «Rendez-vous au cinéma» pour les restaurants du cœur (300 cinémas de France associés)

Elle est depuis 10 ans :

  • Déléguée générale de l’association  crée par Isabelle Giordano : Cinéma pour Tous qui organise régulièrement des projections suivies de rencontre à destination d’un public adolescent de la région parisienne.
  • Directrice des relations extérieures de l’Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech ( ESAV)

Hachimiya est née à Dunkerque. Ses parents sont originaires des Comores. Après avoir expérimenté quelques petits portraits documentaires au sein d’un atelier vidéo dunkerquois ‘l’Ecole de la Rue’, elle a suivi une formation dans la section Réalisation à l’Insas (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle et de la Diffusion) à Bruxelles. Elle en sort diplômée en 2004. En 2008, elle a réalisé sa première fiction de court métrage ‘La Résidence Ylang Ylang’ sur l’île de la Grande Comore (premier film comorien en format 35mm). Ce film a été présenté à la Semaine Internationale de la Critique à Cannes.

Hichimiya
Ahamada

Réalisatrice