Avant-garde espagnole

Avant-garde espagnoleEspagne, pays invité

Nous, les autres.

Recherches et expériences ethnographiques dans le cinéma espagnol. Nous ne savions pas très bien comment circonscrire le sujet, mais il était clair que nous ne voulions désigner ni le marginal ni l’expérimental comme des tentatives isolées et uniques. Alors que YouTube est dorénavant un espace plus que consolidé, ni le discours des francs tireurs, ni celui du «mauditisme», ni celui des oubliés du cinéma espagnol ne peuvent se prolonger pour tisser un récit autour des quelques pratiques filmiques produites en Espagne au cours des décennies. C’est pourquoi nous nous sommes servis de l’ethnographie, en tant que recherche directe et catalogue de pratiques culturelles, mais aussi comme expérience transformatrice et en même temps formelle du cinéma, comme fil rouge qui entrelace les récits implicites de l’histoire intime du ciné espagnol. En ce sens, «Nous, les autres» est un titre volontairement polysémique. D’un côté il souligne l’idée de deux ensembles (nous et eux), mais il permet aussi une interprétation introspective, par laquelle nous nous observons nous-mêmes comme autre(s). Il s’ouvre ainsi un éventail de possibilités, d’itinérances aller-retours, de narrations possibles sur quelques pratiques cinématographiques au long des décennies qui, nous l’espérons, peuvent être éclairantes pour les spectateurs d’un pays voisin. Puissent-elles les aider à comprendre des formalisations du cinéma de différentes périodes, mais puissent-elles aussi nous aider nous (les autres de ce côté-ci) à nous comprendre et à créer une mémoire culturelle fondée sur quelque chose d’aussi logique que le sont les pratiques filmiques.

Josexto Cerdan

  En partenariat avec 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!