DE Samba Félix Ndiaye — Senegal Avec invitéHenri-François Imbert

Une enquête et une réflexion sur la figure du poète et homme politique sénégalais Léopold Sédar Senghor. · An investigation and reflection on the figure of the Senegalese poet and politician Léopold Sédar Senghor.

Lettre Ă  Senghor L’histoire

Le cinéaste rassemble ses souvenirs, explore sa propre mémoire et celle des siens pour écrire une “lettre” à Léopold Sédar Senghor le poète, l’académicien, mais aussi l’ex-chef d’État du Sénégal. Les mots et les images s’adressent à l’ancêtre, le grand-père au sens africain du terme, celui à qui l’on peut tout dire, les paroles les plus secrètes, les confidences les plus sincères comme les piques les plus mordantes, à condition de savoir respecter les codes qui autorisent ce jeu de la vérité.

The filmmaker collects his memories, explores his own memory and that of his family to write a “letter” to Léopold Sédar Senghor the poet, the academician, but also the former head of state of Senegal. Words and images are addressed to the ancestor, the grandfather in the African sense of the term, the one to whom we can tell everything, the most secret words, the most sincere confidences like the most biting pikes. , provided you know how to respect the codes that allow this game of truth.

L’avis du festival

Parler de Senghor, c’est parler avec un personnage déclare Samba Félix Ndiaye dans un entretien avec Jean-Pierre Garcia. Un narrateur (le cinéaste) rassemble ses souvenirs, explore sa propre mémoire et celle des siens en Afrique pour écrire une “lettre cinématographique” à Léopold Sédar Senghor, le poète, l’académicien, mais aussi l’ex-chef d’État du Sénégal. Les mots et les images de cette lettre s’adressent à l’ancêtre, le grand-père au sens africain du terme. Celui à qui l’on peut tout dire, les paroles les plus secrètes, les confidences les plus sincères, comme les “piques” les plus mordantes à condition de savoir respecter les codes qui autorisent ce jeu de la vérité. Lettre personnelle, lettre impressionniste, lettre sincère ancrée dans le pays commun où celui qui raconte, tour à tour sur le mode de l’humour, de la gravité ou de la tendresse, croise la complicité suggérée de celui à qui elle s’adresse.

Texte du catalogue FIFAM 1999 - Hommage Ă  Samba FĂ©lix Ndiaye

La durée

49‘
Documentaire
Court-métrage
VO(wo)VOSTFR
Tous publics / U - Universal / G
Senegal · 1997 · Couleur

Scénario Samba Félix Ndiaye

Les projections
Les projections (Ă©dition en cours)
42
18 November 2022

En présence de • Henri-François Imbert

14:00 > 15:29
Friday11

    le mĂŞme jour
    Saturday12

      le mĂŞme jour
      Sunday13

        le mĂŞme jour
        Monday14

          le mĂŞme jour
          Tuesday15

            le mĂŞme jour
            Wednesday16

              le mĂŞme jour
              Thursday17

                le mĂŞme jour
                Friday18

                  le mĂŞme jour
                  Saturday19

                    le mĂŞme jour