Breaking Breaking news live from festival

Nouvelle année, nouvelle directrice artistique !

Après cinq années au Festival International du Film d’Amiens, Annouchka de Andrade s’envole vers de nouveaux horizons ! Nous lui souhaitons de belles réussites dans ses futurs projets.

Marie-France Aubert et Annouchka de Andrade lors de la cérémonie de clôture du 41ème Festival International du Film d’Amiens.

Le 03 janvier 2022, Marie-France Aubert a pris sa succession au poste de direction artistique du FIFAM.

Cinéphile passionnée et érudite, Marie-France Aubert cultive depuis plusieurs années son goût de la programmation et de la mise en lumière de films peu connus ou distribués. Elle est ainsi, depuis 2017, programmatrice au festival de documentaires Seytou Africa et, depuis 2019, au festival de films dansés Enlève tes chaussons rouges. Elle a également exercé plusieurs fonctions dans le domaine de la distribution cinématographique (Les Films du Jeudi, Carlotta Films, JHR Films). Marie-France Aubert, Hypokhâgne et Khâgne (Lycée Janson de Sailly, Paris), est titulaire d’une licence en histoire de l’art (Paris 4) et d’un master 2 cinéma et audiovisuel (Paris 3).

Le portrait cinéphile de Marie-France Aubert :

Votre premier souvenir de cinéma ?

Ma mère m’a amenée au cinéma pour la première fois au Grand Rex pour voir Le Roi Lion en avant-première, sorti l’année de mes 4 ans. Je ne me souviens pas de la séance exactement mais j’ai un souvenir vague de tout ce qu’il y a autour, de l’excitation de la nouveauté (la sortie à Paris doublée de la découverte du cinéma), de l’émerveillement. Et je me souviens parfaitement par la suite du visionnage obsessionnel de la cassette du film avec ma petite soeur, dès que cela était possible, rendant totalement illisibles certains passages de la VHS. Et le premier souvenir de cinéma, au sens du film en particulier et de l’expérience marquante de la salle, a été le choc de la découverte du Cuirassée Potemkine de Sergueï Eisenstein à la Ferme du Buisson à Noisiel dans le cadre des séances Collège au cinéma.

Votre séance la plus mémorable ?

Une séance de L’homme qui en savait trop avec James Stewart lors de la rétrospective Alfred Hitchcock à la Cinémathèque française en 2011 dans la salle Henri Langlois pleine à craquer. Lorsqu’un revolver apparaît dans le champ pour se poser sur la tempe de l’enfant, toute la salle a sursauté en même temps. C’était si intense et magique, cette sensation de vivre un film collectivement, d’entendre 400 souffles coupés, et d’être témoin du génie d’Hitchcock, capable de maîtriser l’émotion de ses spectateur.trice.s à la seconde près, orchestrant chez nous la même réaction au même instant.

Votre réalisateur.trice préféré.e ?

C’est absolument impossible de répondre à cette question, trop de noms se bousculent dans mon esprit, je ne sais pas choisir! J’admire celleux qui savent faire cet exercice. Disons que la personne du moment est Kelly Reichardt.

Bande-annonce de First Cow de Kelly Reichard

Le dernier film que vous avez vu en salles ?

Licorice Pizza de Paul Thomas Anderson et Les mots de Taj de Dominique Choisy, une belle manière de commencer l’année !

La réplique de cinéma que vous connaissez par coeur ?

« Paris est tout petit pour ceux qui s’aiment comme nous d’un aussi grand amour. » (facile à retenir!) Les enfants du paradis de Marcel Carné

Le film que vous conseillez à votre pire ennemi ?

Interstellar de Christopher Nolan pour le faire pleurer devant/avec Matthew McConaughey.

Le réalisateur.trice qui mérite à être plus connu.e ?

Safi Faye, cinéaste et ethnologue sénégalaise

La plus belle scène de cinéma ?

Je triche : la scène finale de la station-service sous la neige dans Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy, celle de la balançoire dans Charulata de Satyajit Ray ou celle de la baignade dans Yeelen de Souleymane Cissé

Le film à emporter sur une île déserte ?

Hyènes de Djibril Diop Mambéty dont je ne me lasserai jamais

Le film que vous préférez dans la section 40 ans le bel âge du dernier 41ème FIFAM ?

Kanehsatake, 270 ans de résistance de Alanis Obomsawin (découverte passionnante de cette cinéaste) et Macadam à deux voies de Monte Hellman (classique incontournable)

Macadam à deux voies de Monte Hellman

Edition 42

37

Days

from 11th until 19th nov. 2022

13

Hours

Dans...

08

Minutes

FIFAM