DE Nicholas Ray — United States Temps-fort Avec invitéLaurent Delmas

Ce western dont la femme mène l’histoire, le saloon et les hommes, du bout de son colt s’il le faut, est à ne pas manquer. Joan Crawford est époustouflante. · A western where the woman leads the story, the saloon and the men with her colt, if necessary, is not to be missed. Joan Crawford is breathtaking.

Johnny Guitare (Johnny Guitar) L’histoire

Vienna, tenancière d'un casino-saloon qu'elle a habilement fait construire dans une zone désertique prochainement desservie par une ligne de chemin de fer, sait sa fortune faite si elle résiste à la convoitise immobilière des riches éleveurs de la ville proche, et à leur angoisse des trains par lesquels arriveront les agriculteurs qui clôtureront leurs prairies. L'attaque d'une diligence cristallise la haine des notables sur Vienna, emportés par Emma, une riche propriétaire puritaine du village jalouse de l'indépendance et de la réussite de Vienna. Elle accuse Dancing Kid d'avoir tué son frère lors de l'attaque et Vienna d'en être la complice en le protégeant. Johnny Guitar, musicien qui vient d'être embauché par Vienna pour jouer dans son établissement, tente de s'interposer..

Vienna, owner of a casino-saloon that she skilfully had built in a desert area soon to be served by a railway line, knows her fortune will be made if she resists the real estate greed of the rich ranchers of the nearby city, and to their anguish of the trains by which the farmers will arrive who will enclose their meadows. The attack on a stagecoach crystallizes the hatred of the notables on Vienna, carried away by Emma, ​​a wealthy Puritan landowner from the village jealous of Vienna's independence and success. She accuses Dancing Kid of having killed her brother during the attack and Vienna of being the accomplice in protecting him. Johnny Guitar, a musician who has just been hired by Vienna to play in his establishment, tries to intervene.

L’avis du festival

C’est peut-être le premier western féministe de l’Histoire de ce genre qui se confond avec celle du cinéma américain lui-même. La véritable héroïne du film, c’est en effet Vienna la tenancière d’un saloon, accusée à tort de complicité dans un hold-up. Et Vienna, c’est une flamboyante sorcière hollywoodienne : Joan Crawford. À voir et revoir avec bonheur !

Laurent Delmas, journaliste à France Inter.

La durée

110‘
Fiction
Long métrage
VO(en)VOSTFR
Tous publics / U - Universal / G
United States · 1954 · Couleur

Scénario Philip Yordan · D’après d'après le roman de Roy Chanslor · Photographie Harry Stradling Sr. · Montage Richard L. Van Enger · Musique Victor Young · Production Nicholas Ray · Avec Joan Crawford, Sterling Hayden, Scott Brady, Mercedes McCambridge, Ward Bond

Contact distribution Swashbuckler Films

Les projections
Les projections (édition en cours)
41
19 novembre 2021

En présence de • Laurent Delmas Temps-fort

14:00 > 16:30
vendredi12

    le même jour
    samedi13

      le même jour
      dimanche14

        le même jour
        lundi15

          le même jour
          mardi16

            le même jour
            mercredi17

              le même jour
              jeudi18

                le même jour
                vendredi19

                  le même jour
                  samedi20

                    le même jour