DE Kinuyo Tanaka — Japan Avec invitéVincent Paul-Boncour

Mokichi Asai est le père veuf de trois filles célibataires et en âge de se marier : Chizuru, Ayako et Setsuko. D'après un scénario de Ozu. · Mokichi Asai is the widowed father of three single daughters of marrying age: Chizuru, Ayako and Setsuko. Based on a screenplay by Ozu.

La lune s’est levée (Tsuki wa noborinu) L’histoire

M. Asai vit à Nara auprès de ses trois filles : l’aînée Chizuru, revenue au domicile familial après la mort de son mari ; la cadette Ayako, en âge de se marier mais peu pressée de quitter les siens ; et la benjamine Setsuko, la plus exubérante des trois sœurs qui rêve de partir s’installer à la capitale. Cette dernière est très proche de Shoji, le jeune beau-frère de Chizuru qui loge dans un temple à proximité des Asai. Un jour, il reçoit la visite d’un ancien ami, Amamiya, qui se souvient avec émotion d’Ayako, rencontrée durant sa jeunesse. Setsuko est persuadée que celui-ci a toujours des sentiments pour sa sœur et va tout faire pour forcer le destin...

Mr. Asai lives in Nara with his three daughters: the eldest Chizuru, who returned to the family home after the death of her husband; the youngest Ayako, of marrying age but in no hurry to leave her family; and the youngest Setsuko, the most exuberant of the three sisters who dreams of moving to the capital. The latter is very close to Shoji, the young brother-in-law of Chizuru who lives in a temple near the Asai. One day, he receives a visit from an old friend, Amamiya, who fondly remembers Ayako, whom he met during his youth. Setsuko is convinced that he still has feelings for his sister and will do everything to force fate...

L’avis du festival

La lune s'est levée d'après un scénario d'Ozu est le deuxième film de Kinuyo Tamaka et affirme un véritable talent d'autrice : même si la composition des plans évoque le cadrage précis d'Ozu (avec lequel elle a beaucoup travaillé comme actrice), le film frémit d'une sensibilité toute féminine. Kinuyo Tamaka filme la société depuis sa place de femme, c'est à dire en léger décalage avec les cadres rigides de cette société, les angles de prise de vue tout comme les relations entre les personnages illustrent ce décalage. N'est-elle pas, elle-même en décalage avec la société de son temps, elle qui a dû s'imposer comme réalisatrice contre vents et marées ?

Anne-Marie Poucet, vice-présidente des JCA

Proposé en avant-première de la sortie en salles le 13 avril 2022 par Carlotta Films (Rétrospective Kinuyo Tanaka).

La durée

102‘
Fiction
Long métrage
VO(ja)VOSTFR
Tous publics / U - Universal / G
Japan · 1955 · N/B

Scénario Yasujirō Ozu, Ryōsuke Saitō · Photographie Shigeyoshi Mine · Montage Mitsuo Kondō · Musique Takanobu Saitō · Production Hideo Koi · Avec Chishū Ryū, Shūji Sano, Hisako Yamane, Yōko Sugi, Mie Kitahara

Contact distribution Carlotta films

Les projections
Les projections (édition en cours)
41
18 novembre 2021

En présence de • Vincent Paul-Boncour

18:45 > 21:07
vendredi12

    le même jour
    samedi13

      le même jour
      dimanche14

        le même jour
        lundi15

          le même jour
          mardi16

            le même jour
            mercredi17

              le même jour
              jeudi18

                le même jour
                vendredi19

                  le même jour
                  samedi20

                    le même jour