Cinéma mexicain, un pays à l’Honneur en 2018

Depuis 1980, le Festival d’Amiens a fait la part belle au cinéma mexicain. Ainsi la présence de Germán Robles, le fameux Vampire latino et la découverte de Guillermo del Toro avec son court métrage noir Doña Lupe.

En 2018, le voyage est alléchant : 10 classiques du Film Noir mexicain, un cinéma marqué par le mélodrame et le film policier, hanté par les figures criminelles du genre et porté vers des bas-fonds où règnent les femmes fatales…

Six documentaires créés par trois jeunes figures talentueuses : Eugenio Polgovsky, Tatiana Hueso, Everardo González constitueront une ouverture contemporaine de choix.

Un hommage à « Ambulante », le circuit itinérant de diffusion du documentaire au Mexique, circuit présidé par le comédien Gaël García Bernal.

Plusieurs perles de l’animation mexicain toucheront le public jeune et moins jeune.