Les Glaneurs et la glaneuse

Les Glaneurs et la glaneuse

Le Film • France • 1999

En décidant d’approcher des personnes qui vivent de nos restes, Agnès Varda va aux sources de la condition humaine. Tous concernés ! A revoir d’urgence.

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, récupéreurs, ramasseurs et trouvailleurs. Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant. On est loin des glaneuses d'autrefois qui ramassaient les épis de blé après la moisson. Patates, pommes et autres nourritures jetées, objets sans maître et pendule sans aiguilles, c'est la glanure de notre temps.
Mais Agnès est aussi la glaneuse du titre et son documentaire est subjectif.
La curiosité n'a pas d'âge. Le filmage est aussi glanage.

/

Here and there in France, Agnès has come across gleaners, foragers, rummagers and scavengers.Through necessity, purely by chance or out of choice,these people pick up left-over items discarded by others.Their world is a surprising one. It is a far from the world of yesterday gleaners, peasant women who rummaged for bits of wheat left after the harvest.Potatoes, apples,discarded foodstuffs, things without owners,clocks without hands are the fare of today's gleaners.But Agnès herself is just as much a gleaner, And her documentary is subjective. There's no age limit to curiosity. Filming itself is gleaning.

Durée

82‘

  • VO
  • ø
  • Tous publics / U - Universal / G
De Stanislas Biessy
Pays France
Année 1999
Version (V.O.) fr
Couleur Couleur

Scénario Agnès Varda
D’après Non
Photographie Stéphane Krausz, Didier Rouget, Didier Doussin, Pascal Sautelet, Agnès Varda
Son Emmanuel Soland
Musique Joanna Bruzdowicz, Pierre Barbaud, Isabelle Olivier, François Wertheimer, Bredel et Klugman
Production Ciné Tamaris

Contact distribution Stanislas Biessy
Contact producteur Stanislas Biessy
Distributeur Français Ciné Tamaris

Website https://www.cine-tamaris.fr/les-glaneurs-et-la-glaneuse/

Carrière du Film (Film career)

2002 DEUX ANS APRES TWO YEARS LATER TWO YEARS LATER ( Visa n° 106190 ) documentaire en couleurs. 64 minutes. ( super bonus du DVD des GLANEURS - peut également être monté dans des salles équipées de projecteur Beta SP.) "Les GLANEURS : ce qu'ils disent, deux ans après".
1999/
2000

LES GLANEURS ET LA GLANEUSE THE GLEANERS AND I (Visa n° 98147)
82 minutes - Couleurs - Ratio: 1/37 ( copies 35 mm) (possibilité de projeter en 1 / 66 )
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, récupéreurs, ramasseurs et trouvailleurs. Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.
Mais Agnès est aussi LA GLANEUSE du titre et son documentaire est subjectif.
Selection Officielle au Festival de Cannes 2000 (Hors Compétition),Festivals de Toronto, Vancouver,New-York, Montreal....
1995

LES CENT ET UNE NUITS ONE HUNDRED AND ONE NIGHTS (Visa n° 84.666)
122 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 (copies 35mm)
Divertissement autour de Monsieur Simon Cinéma qui a cent ans et qui ne veut pas mourir. Une jeune fille chargée de faire faire de l'aérobic à sa mémoire, un ami italien, des stars en visite et un groupe de jeunes gens animent sa vieillesse confuse et heureuse.
Avec Michel PICCOLI, Julie GAYET, Marcello MASTROIANNI, Henri GARCIN, Mathieu DEMY, Emmanuel SALINGER et Catherine DENEUVE, Jeanne MOREAU, Hanna SCHYGULLA, Gina LOLLOBRIGIDA, Anouk AIMÉE, Sandrine BONNAIRE, Romane BOHRINGER, Gérard DEPARDIEU, Alain DELON, Jean-Paul BELMONDO, Robert DE NIRO.
Sélection Officielle au Festival de Berlin 1995.
LA TRILOGIE AUTOUR DE JACQUES DEMY :
93/95

L'UNIVERS DE JACQUES DEMY (Visa n° 81.765)
80 minutes - Plus ou moins en couleurs - Ratio : 1/66 (copies 35 mm) - Livraison en août 95.
Documentaire très complet autour de tous les films de Jacques Demy, avec extraits, entretiens avec l'auteur et les acteurs (Anouk AIMÉE, Catherine DENEUVE, Harrison FORD, Jeanne MOREAU, Michel PICCOLI) et témoignages.
1992

LES DEMOISELLES ONT EU 25 ANS (Visa n° 81.763)
63 minutes - Couleurs - Ratio : 1/33 (copies 16 et 35 mm)
Documentaire. En 1966, Jacques Demy tournait "Les Demoiselles de Rochefort" et Agnès le filmait en 16mm. En 1992, la Ville a fait une grande fête pour célébrer les 25 ans des Demoiselles. En mêlant les images des deux étés, Agnès a réalisé un documentaire très coloré. Le souvenir du bonheur, c'est peut-être encore du bonheur...
Avec Catherine DENEUVE, Jacques PERRIN et les Rochefortais.
Sélection Officielle au Festival de Cannes 1993.
1990

JACQUOT DE NANTES JACQUOT (Visa n° 72.975)
118 minutes - Couleurs et N&B - Ratio : 1/66 (copies 35 mm)
Fiction. Un garçon élévé dans un garage de Nantes voudrait devenir cinéaste. C'est l'enfance de Jacques DEMY, entre 1939 et 1949, racontée par sa femme. C'est l'évocation d'une vocation.
Sélection Officielle au Festival de Cannes 1991

1987

KUNG-FU MASTER LE PETIT AMOUR (Visa n° 66.419)
80 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 (copies 35 mm)
Fiction. Une femme de presque 40 ans se prend de passion pour un jeune garçon de presque 15 ans, passionné de jeux-vidéo. Une histoire d'amour pas banale. Une mère, sa jeune fille et un adolescent.
Avec Jane BIRKIN, Mathieu DEMY et Charlotte GAINSBOURG
Sélection Officielle au Festival de Berlin 1988
1987

JANE B. PAR AGNES V. (Visa n° 64.863)
97 minutes - Couleurs et N&B - Ratio : 1/66 (copies 35 mm)
Portrait-en-cinéma de Jane Birkin, anglaise, modèle idéal, modulable et transformable, mais aussi sincère et naturelle. Jane fait l'amorce de 10 films de fiction.
Avec Jane BIRKIN, Philippe LEOTARD, Jean-Pierre LEAUD, Laura BETTI et Farid CHOPEL
Sélection Officielle au Festival de Berlin 1988
1986
T'AS DE BEAUX ESCALIERS, TU SAIS (Visa 62.104)
3 minutes - N&B et couleurs - Ratio : 1/66 (copies 35 mm)
Hommage à la Cinémathèque Française qui avait 50 ans cette année-là.

1985

SANS TOIT NI LOI VAGABOND(Visa n° 60.033)
105 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 (copies 35 mm)
Fiction : Aventures et solitude d'une jeune vagabonde, racontée par ceux qui ont croisé sa route, cet hiver-là, dans le midi. La révolte jusqu'au bout. Avec Sandrine BONNAIRE (César Actrice 1986), Macha MERIL, Stéphane FREISS et les gars du Gard.
Prix Méliès 1986 - Lion d'Or au Festival de Venise 1985
1984
7 P., CUIS., S. de B. ... A SAISIR (Visa n° 59.251)
27 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 (copies 35 mm)
Maisons vides, maisons pleines, la famille. Le temps qui passe et laisse des traces bizarres. On découvre Yolande MOREAU, "la bonne" et Marthe JAMIAS, "la vieille dame" qui réapparaîtront dans "SANS TOIT NI LOI".

1984
LES DITES CARIATIDES (Visa n° 58.665)
12 minutes - Couleurs - Ratio : 1/33 (copies 35 mm)
Documentaire : Femmes-statues, colonnes humaines, les cariatides de Paris, à l'époque où Baudelaire était muet.

1982
UNE MINUTE POUR UNE IMAGE
Série de 170 émissions de 2 minutes chacune. - Ratio : (copies 35 mm)
Une minute de commentaire pour chaque image, faite par un photographe célèbre ou anonyme.Même variété chez les commentateurs, d'un balayeur à Marguerite Duras, d'un enfant à Yves Montand, de Delphine Seyrig à Yves St laurent.
1982
ULYSSE (Visa n° 56.204)
22 minutes - N&B et couleurs - Ratio : 1/66 (copies 35 mm)
Au bord de la mer, une chèvre, un enfant et un homme. A partir d'une photographie prise par l'auteur en 1954, le film explore l'imaginaire et le réel. En flirtant avec la mémoire, on tombe sur des os.
César du meilleur documentaire de court-métrage 1984.
1981

DOCUMENTEUR (Visa n° 53.054)
65 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 (copies 16 mm)
Fiction : La narratrice de MUR MURS vit à Los Angeles comme si c'était nulle part. Film intimiste où les mots et les plans errent séparément dans notre mémoire, où le son et l'image divorcent. Une vision très particulière.
Avec Sabine MAMOU et Mathieu DEMY
1980

MUR MURS (Visa n° 53.053)
81 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 - V.O. bilingue sous-titrée français (copies 16 mm)
Un beau documentaire sur les "murals" à Los Angeles. Qui les regarde. Qui les peint. Ce que peut en dire une française. C'est le portrait d'une ville par ses murs.
Grand Prix Festival dei Populi, Florence 1981, Prix Joseph von Sternberg 1981
1976
PLAISIR D'AMOUR EN IRAN (Visa n° 47.032)
6 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 (copies 35 mm)
Court-métrage complémentaire de L'UNE CHANTE, L'AUTRE PAS. Comment parler d'amour en levant les yeux sur les mosquées d'Ispahan, ou parler architecture au creux de l'oreiller.
Avec Valérie MAIRESSE et Ali RAFFI

1976

L'UNE CHANTE, L'AUTRE PAS ONE SINGS THE OTHER DOESN’T (Visa n° 45.275)
110 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 (copies 16 et 35 mm)
Fiction : Deux amies de 1962 à 1976. L'une est chanteuse, l'autre mère. Toutes deux suivent des routes parallèles, se perdent et se retrouvent dans une lutte commune pour le contrôle des naissances. "On ne naît pas femme, on le devient" (Simone de Beauvoir).
Avec Valérie MAIRESSE, Thérèse LIOTARD et le groupe ORCHIDEE.
Grand Prix du Festival de Toarmina 1977
1975

DAGUERREOTYPES (Visa n° 44.089)
80 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 (copies 16 et 35 mm)
Documentaire subjectif sur quelques commerçants de la rue Daguerre (où vit Agnès) à Paris. Leurs rapports avec un illusionniste. Le mystère du quotidien. L'immobilisme. Le charme d'un quartier.
Prix du Cinéma d'Art et d'Essai 1975, Sélection Française aux Oscars 1976
1975
REPONSE DE FEMMES (Visa n° 44.676)
8 minutes - Couleurs - Ratio : 1/33 (copies 35 mm)
Ciné-tract féministe. A la question : "Qu'est-ce qu'une femme ?" posée par une chaîne de télévision, quelques femmes répondent en parlant de leur corps et de leur sexe. La femme enceinte riant nue a suscité des réclamations écrites à Antenne 2.

1969

LIONS LOVE (Visa n° 38.036)
110 minutes - Couleurs - Ratio : 1/66 - V.O. en angl. ss. titres français (copies 35 mm)
Une chronique. Collage de Hollywood à l'heure hippie, à l'époque où l'Amérique cachait le malaise de la guerre du Vietnam et des assassinats politiques sous les couleurs psychédéliques d'une société permissive.
Avec trois lions : VIVA!, star de WARHOL, Jerry RAGNI, et Jim RADO, auteurs-acteurs de "HAIR".
1968
BLACK PANTHERS (Visa n° 35.358 bis)
30 minutes - Couleurs - Eclair (copies 16 mm)
Documentaire tourné à Oakland (Californie) au cours des manifestations autour du procès de Huey Newton, leader des activistes noirs. Quand ils avaient un programme et des projets...
Primé au Festival d'Oberhausen 1971

1967
UNCLE YANCO (Visa n° 34.021)
22 minutes - Couleurs - Ratio : 1/33 (copies 35 mm)
Tourné à San Francisco. Comment Agnès a retrouvé un oncle grec dans les faubourgs aquatiques de San Francisco. C'est un peintre de villes célestes byzantines et c'est un merveilleux bonhomme.
1965

LES CREATURES (Visa n° 30.814)
110 minutes - N&B... et un peu de couleurs - En Scope (copies 35 mm)
Fiction : Un couple vit dans un bastion aménagé dans une île. Elle est muette, il écrit un roman compliqué en s'inspirant des insulaires. Le film est traité comme un conte en noir et blanc. C'est le combat du mal et du bien, et le mélange de la fiction et de la réalité.
Avec Catherine DENEUVE, Michel PICCOLI et Lucien BODARD
1965
ELSA LA ROSE (Visa n° 68.792)
20 minutes - Noir et Blanc - Ratio : 1/33 (copies 16 mm)
Images et poèmes autour du couple célèbre de Louis Aragon et Elsa Triolet. La jeunesse d'Elsa racontée par Aragon avec les commentaires d'Elsa. Un document irremplaçable.

1964

LE BONHEUR HAPPINESS (Visa n° 29.459)
85 minutes - Couleurs - Eclair (copies 35 mm)
Histoire douce et amère d'un menuisier paisible et de deux femmes. Le bonheur est-il un don ? Où commence la morale ? Film déjà classique. Couleurs impressionistes. Musique de Mozart. Avec Jean-Claude DROUOT, sa femme, ses enfants, et Marie-Françoise BOYER.
Prix Louis Delluc 1965, Ours d'Argent au Festival de Berlin 1965, David O'Selznick Award 1966
1963
SALUT LES CUBAINS (Visa n° 68.792)
30 minutes - Couleurs - G.T.C. (copies 16 mm)
Agnès Varda rapporte 1800 photos de Cuba, elle en fait un documentaire didactique et divertissant. Socialisme et cha-cha-cha, un document daté.
Colombe d'Argent au Festival de Leipzig, Médaille de Bronze à la XVème Exposition Internationale du Film Documentaire de Venise 1964

1961
LES FIANCES DU PONT MAC DONALD
3 minutes - Noir et Blanc - Ratio : 1/66 (copies 35 mm)
Issu de CLEO DE 5 A 7, un mini film burlesque où apparaissent :
Anna KARINA, Jean-Luc GODARD, Sami FREY, Yves ROBERT, Danielle DELORME, Jean-Claude BRIALY etc...

1961

CLEO DE 5 À 7 (Visa n° 24.864 )
90 minutes - N&B et... une scène en couleurs - Ratio : 1/ 66 (copies 16 et 35 mm)
Fiction : Portrait de femmes entre l'enquête et la quête de soi-même. Cléo, belle et blonde, chanteuse, et peut-être gravement malade. De 5 à 7, elle attend, s'inquiète, se fâche, rencontre un soldat, elle vit. Avec Corinne MARCHAND, Antoine BOURSEILLER et Michel LEGRAND.
Prix Méliès 1962.
1958

DU COTE DE LA COTE (Visa : n° 21 220)
24 minutes. Couleurs. - Ratio :
Visite touristique et documentaire le long de la Riviera en insistant sur l'exotisme, les couleurs du tourisme, celles du carnaval et de l'Eden. Une île. Des parasols qui se ferment à la fin sur une jolie chanson de DELERUE.
Prix du Film de Tourisme, Bruxelles 1959
1958
L'OPERA-MOUFFE (Visa : n° 21.492 bis)
17 minutes - Noir et Blanc - G.T.C. (copies 16 mm)
Documentaire subjectif. C'est le carnet de notes d'une femme enceinte dans le contexte d'un documentaire sur le quartier de la rue Mouffetard à Paris, quartier surnommé "La Mouffe".
Prix du Film d'Avant-garde, Prix de la Fédération Internationale des Ciné-Clubs, Bruxelles Expo 58
1957 O SAISONS O CHATEAUX (VISA N° 18.741)
22 minutes. Couleurs
Documentaire. Promenade autour des châteaux de la Loire montrés par ordre chronologique de construction avec commentaires incluant des réflexions de jardiniers et des poèmes du XVIe siècle. Le titre lui est de Rimbaud "Ô saisons Ô châteaux, quelle âme est sans défaut..."
Sélection Française au Festival de Cannes 1958
1954 LA POINTE COURTE (Visa n° 16 982)
90 minutes. Noir et Blanc - Ratio : 1/33 (copies 16 et 35 mm)
Premier film d'Agnès Varda, 5 ans avant la Nouvelle Vague.
Un couple se questionne dans les lieux que la femme découvre, là où l'homme a été élevé. Des pêcheurs de coquillages s'organisent pour défendre leurs droits, cependant que leurs voisins ont des histoires.
Le privé et le collectif. Formalisme et néo-réalisme.
Avec Silvia MONFORTet Philippe NOIRET.
Prix de l'Age d'Or 1955.

Prix (awards)

Sélection officielle au Festival de Cannes (hors compétition) (2000)
1er Prix Documentaire au Festival de Chicago (2000)
Prix du meilleur documentaire Européen à Strasbourg (EFA) (2000)
Prix Méliès (Meilleur Film Français de l’année)
Best Non Fiction Film New York - Documentary Award Los Angeles (2002)

Les projections

15

16

17

18

19

20

21

22

23

18 novembre 2019 20:45 > 22:22 Gaumont

Salle festival

Le(s) même(s) jour(s)

18 novembre 2019

10:00

Sorry We Missed You 100‘

Un homme croit s’en sortir en devenant auto-entrepreneur. Il va perdre le peu qui lui restait et l’amour de sa famille… Un film fort et poignant.

18 novembre 2019 10:00 > 11:55 Ciné St leu

10:15

Balloon 102‘

Les membres d’une famille vivant dans une communauté religieuse luttent contre les diktats de la nature, de la spiritualité et de la politique.

18 novembre 2019 10:15 > 12:12 Maison de la Culture d'Amiens

14:00

La Controverse de Valladolid 90‘
Invité • Jean-Claude Carrière

1550, un tribunal doit décider si les Indiens sont des Hommes et la poursuite de l’esclavage. Trintignant, Carmet, Marielle au service d'un film glaçant...

18 novembre 2019 14:00 > 16:15 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

Helena Giron et Samuel Delgado – L’avant garde contemporaine
Invité • Helena Giron Vazquez
18 novembre 2019 14:15 > 15:40 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

Irmandade 9‘
Invité • Helena Giron Vazquez

Une fratrie de fantômes se cache sous les couches du temps. À travers les manuscrits illustrés de Vasco da Ponte nous partons à la recherche d’un passé mythique

18 novembre 2019 14:15 > 15:04 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

Montañas ardientes que vomitan fuego 13‘
Invité • Helena Giron Vazquez

L’intérieur de la terre est devenu un refuge contre la menace qui se rapprochait de plus en plus de l’île...

18 novembre 2019 14:15 > 15:08 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

Plus Ultra 13‘
Invité • Helena Giron Vazquez

Plus Ultra est la devise de l’Etat espagnol. Ce slogan a été utilisé pour encourager les navigateurs à conquérir de nouvelles terres !

18 novembre 2019 14:15 > 15:08 Maison de la Culture d'Amiens

14:15

Sin Dios ni Santa María 11‘
Invité • Helena Giron Vazquez

Comme les avions n’existaient pas, les gens se déplaçaient en priant d’une terre à l’autre et s’en retournaient tôt, avant l’aube.

18 novembre 2019 14:15 > 15:06 Maison de la Culture d'Amiens

14:30

Balangiga : Howling Wilderness 115‘
Invité • . Khavn

1901, un jeune garçon fuit avec son grand-père et leur buffle pour échapper à l’occupation américaine. Ils affronteront l’étendue sauvage et hurlante.

18 novembre 2019 14:30 > 17:10 Ciné St leu

14:45

Avec le Fresnoy 18 novembre 2019 14:45 > 17:00

14:45

Cabascabo 45‘

Les mésaventures d’un soldat revenu d’Indochine. Tant qu’il a de l’argent, c’est la fête. Mais très vite, c’est la misère. Une comédie douce amère.

18 novembre 2019 14:45 > 15:45 Gaumont

14:45

le Voyage des pierres 11‘

Des miracles se produisent dans un village, des pierres se déplacent par des coups de fouet...

18 novembre 2019 14:45 > 15:11 Gaumont

14:45

Le Retour d’un aventurier 34‘

Un voyageur guinéen ramène des États-Unis des panoplies de cow-boy. Les jeunes du village se prennent pour des héros de western. Gare à la catastrophe !

18 novembre 2019 14:45 > 15:34 Gaumont

14:45

Tomo 7‘

L’objectif de Tomo c’est de montrer que tous ceux qui approchent la violence sont détruits, y compris ceux qui ne sont pas physiquement morts.

18 novembre 2019 14:45 > 15:07 Gaumont

14:45

Gwacoulou 16‘

Le film Gwacoulou relate la légende de la sauvegarde de la paix à travers la transformation de trois fratries de jumelles et de leur mère.

18 novembre 2019 14:45 > 15:16 Gaumont

15:00

Un Buñuel Mexicain 56‘
Invité • Emilio Maillé

Amis, collaborateurs et acteurs évoquent à l’aide d’images d’archives le cinéaste Luis Buñuel qui tourna au Mexique 21 films dont le chef-d'oeuvre Los Olvidados

18 novembre 2019 15:00 > 16:26 Bibliothèque Louis Aragon

16:15

Le village ep.1 et 2 18 novembre 2019 16:15 > 17:59 Maison de la Culture d'Amiens

17:30

La Victoire en chantant 90‘

1915. Français et Allemands vivant aux confins du Cameroun réagissent à la Guerre et enrôlent des Africains.

18 novembre 2019 17:30 > 19:15 Ciné St leu

17:45

Sortilège 120‘
Invité • Slim Ala Eddine

Un soldat s’enfuit. Une femme enceinte disparaît. Le réalisateur nous entraîne dans une mise en scène brillante au coeur de la forêt sauvage.

18 novembre 2019 17:45 > 19:51 Gaumont

18:00

Loin des arbres 103‘

Une compilation variée, sous forme d’un documentaire noir et blanc, du folklore régional espagnol dans lequel beaucoup de rituels sont liés à la mort.

18 novembre 2019 18:00 > 19:58 Maison de la Culture d'Amiens

19:00

La Question humaine 141‘
Invité • Nicolas Klotz

Un film noir, qui fait débat, sur les liens entre le monde des multinationales et l'idéologie nazie. Aujourd’hui comme hier.

18 novembre 2019 19:00 > 22:01 Maison de la Culture d'Amiens

20:00

Le Fantôme de la liberté 104‘
Invité • Jean-Claude Carrière

Insolente satire de la bourgeoisie et ses convenances. On retient des images, des sensations, des énigmes, comme dans un rêve...

18 novembre 2019 20:00 > 22:29 Maison de la Culture d'Amiens

20:30

Carmen Jones 105‘

De Jacksonville à Chicago, un pilote de chasse et un boxeur s’affrontent pour l’amour de Carmen.
Avec les inoubliables Dorothy Dandridge et Harry BelaFonte.

18 novembre 2019 20:30 > 22:30 Ciné St leu

20:45

Les Glaneurs et la glaneuse 82‘

En décidant d’approcher des personnes qui vivent de nos restes, Agnès Varda va aux sources de la condition humaine. Tous concernés ! A revoir d’urgence.

18 novembre 2019 20:45 > 22:22 Gaumont

22:30

La femme au couteau – Doubout 18 novembre 2019 22:30 > 01:00 Ciné St leu

22:30

La Femme au couteau 90‘

Un intellectuel ivoirien retourne au pays mais ne s’y sent pas bien. Ses nuits sont hantées par des rêves étranges, une femme trop belle surgit…

18 novembre 2019 22:30 > 24:15 Ciné St leu

22:30

Doubout 19‘

Joseph, 8 ans, refuse le départ de son grand frère. Il essaye tout, même d’affronter les monstres de son enfance pour le retenir et finir par grandir.

18 novembre 2019 22:30 > 23:04 Ciné St leu

Tous les films de Trav'aïe, de l'épanouissement au désenchantement

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!