DE Cristèle Alves Meira — France, Portugal Avec invitéCristèle Alves Meira,

Un film aux contours énigmatiques qui parvient à réunir en un seul geste le trivial et le spirituel, la rudesse du quotidien et l’éclat joyeux d’une chanson. · A film with enigmatic contours that manages to bring together in a single gesture the trivial, the spiritual and the harshness of everyday life.

Alma Viva L’histoire

Comme chaque été, la petite Salomé retrouve le village familial, niché au creux des montagnes portugaises, le temps des vacances. Tandis que celles-ci commencent dans l’insouciance, sa grand-mère adorée meurt subitement. Alors que les adultes se déchirent au sujet des obsèques, Salomé est hantée par l’esprit de celle que l'on considérait comme une sorcière.

Like every summer, little Salomé returns to her family village, nestled in the Portuguese mountains, for the vacations. As the holidays begin, her beloved grandmother suddenly dies. While the adults are tearing each other apart over the funeral, Salomé is haunted by the spirit of the one who was considered a witch.

L’avis du festival

Alma viva, ou l'âme vivante. Celle d'une grand-mère récemment décédée qui semble s'exprimer à travers une enfant. Une enfant dont les yeux portent un regard silencieux sur une famille prête à se déchirer. C'est pour cela que le premier long-métrage de Cristèle Alves Meira accepte le fantastique comme il vient, sans le juger, le nier ou au contraire le transformer en moteur du conte initiatique. Car s'il emprunte au genre, et même au film de fantôme, il est aussi un drame familial teinté de comédie. Et l'un ne prend jamais le pas sur l'autre. Peut-être parce que les deux cohabitent sans qu'on ne remette en question la magie qui entoure ce petit village du nord du Portugal. Le folklore est alors traité comme une mémoire qui traverse les conflits d'un côté ; les deux grands mères du films sont considérés comme des « Brujas » (des sorcières) pour des actes passés, réels (mais aussi parce qu'elles sont suspectées de don de divination) et d'un autre parce qu'il aide à faire passer les étapes de la vie. Pas de regard de haut mais celui d'une enfant par qui émane un fantastique pourtant bien ancré dans le réel et le quotidien : c'est dans les montagnes où elle passait son enfance que la réalisatrice tourne ou elle transforme d'ailleurs en personnage de fiction celui de son précédent film, documentaire. C'est d'ailleurs sa véritable fille qui incarne celle qui va devoir, malgré elle, porter ce don et ce deuil. Alma viva est un film d'héritage, celui de l'apprentissage de l'âge adulte mais aussi celui d'une histoire spirituelle de cette région du Portugal.

Alexandre Levaray, assistant de programmation

La durée

88‘
Fiction
Long métrage
VO(fr)VOSTFR
Tous publics / U - Universal / G
DCP2K
France, Portugal · 2021 · Couleur

Scénario Cristèle Alves Meira, Laurent Lunetta · Photographie Rui Poças · Montage Pierre Deschamps · Son Amaury Arboun, Ingrid Simon, Philippe Charbonnel · Musique Amine Bouhafa · Production Gaëlle Mareschi, Pedro Borges · Avec Lua Michel, Ana Padrão, Jacqueline Corado, Ester Catalão, Duarte Pina, Arthur Brigas, Catherine Salée, Martha Quina

Contact distribution Margaux Corvaisier Distributeur international Memento Distributeur Français Tandem

La carrière du film
  • 2022 Semaine de la Critique - Festival de Cannes
Les projections
Les projections (Ă©dition en cours)
42
12 November 2022

En présence de • Cristèle Alves Meira

21:00 > 23:08
42
15 November 2022

14:15 > 15:58
42
18 November 2022

15:30 > 17:13
Friday11

    le mĂŞme jour
    Saturday12

      le mĂŞme jour
      Sunday13

        le mĂŞme jour
        Monday14

          le mĂŞme jour
          Tuesday15

            le mĂŞme jour
            Wednesday16

              le mĂŞme jour
              Thursday17

                le mĂŞme jour
                Friday18

                  le mĂŞme jour
                  Saturday19

                    le mĂŞme jour